Solidarité avec la multitude des travailleurs

accueil soleilmont les visages souriants

Saint Benoît nous enseigne dans sa Règle que « pour être vraiment moine, il faut travailler de ses mains ».

Le travail nous permet de servir la communauté, de subvenir à ses besoins mais aussi de venir en aide aux plus démunis qui frappent à notre porte.

En vivant du travail de nos mains, nous manifestons ainsi notre solidarité avec la multitude des travailleurs.

A Soleilmont, le travail qui nous tient particulièrement à cœur est la fabrication des hosties.

            Hostie qui deviendra Présence réelle de Jésus, Pain rompu et partagé pour la vie du monde.  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.