• Bénédictins
    benoitscholastique

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Un Dieu en une seule Personnne ne serait pas l'Amour !

abbaye maumont vie monastique 23DIMANCHE DE LA SAINTE TRINITÉ

Jn. 16, 12-15                                                 

   Qui est Dieu pour nous ? Pour moi ? Une abstraction ? Un « peut-être » ?

  Se poser ces questions porte déjà une réponse en devenir, en voie d’approfondissement. Surtout ne cessons pas de les remettre sur le métier de notre intelligence, de notre raison, en dialogue avec tous ceux qui cherchent autour de nous et nous interrogent. Dieu ne tient pas dans une définition. Aucun dictionnaire ne peut en rendre compte.

   Avec Dieu, comme en Dieu, tout est relation, échange de vie.

   Telle est notre foi chrétienne nourrie des paroles des Écritures. Jean, dans le texte que nous lisons aujourd’hui, noue la gerbe de la Trinité en faisant vibrer dans un accord parfait le Père, le Fils et le Saint Esprit. Jamais l’un sans l’autre. Jamais l’un à la place de l’autre. Dieu en trois Personnes, pleinement actives au cœur du monde, déployant toute la richesse des dons que Dieu veut lui prodiguer.

  Un Dieu en une seule Personne ne serait pas l’Amour !abbaye maumont vie monastique 117

  Aussi ne pourrait-il pas venir habiter en l’homme. C’est ce qu’exprime avec force Élisabeth de la Trinité : « La Trinité, voila notre demeure, notre ‘chez nous’ ». Dieu-Trinité se communique.

  Loin de rester enfermé en lui-même, il n’a d’autre désir que de communier avec l’homme dans un irrésistible échange d’amour, de vie, dans « un contact réel, de personne à personne, ici-bas, entre un être humain et lui, Dieu » (Simone Weil).

  C’est l’unité du Père du Fils et de l’Esprit Saint qui nous donne de grandir dans notre relation à Dieu découvert comme don qui s’oublie par amour. Comme le rappelle Jean-Noël Bezançon : « Dieu n’est pas solitaire ».

  N’est-ce pas, une image appelante pour que nos relations humaines deviennent mieux accordées, complémentaires, libres, respirant la vie et le bonheur les uns par les autres !

  feuillage abbaye maumontCela est possible puisque la Trinité vit en nous et que nous avons notre place en elle !

  Elle nous apprend à aimer, à refuser de regarder l’autre d’en haut.

  Avec le poète Patrice de La Tour du Pin, redisons que « tout est Amour dans l’Amour même ! »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.