• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

La sainteté : inaccessible ou plus simple que je ne pense ?

jmclibrededroit0156   FÊTE DE TOUS LES SAINTS

   Mt. 5, 1-12

   En ce jour de notre Fête commune, réjouissons-nous peut-être d’abord d’être surpris par tout ce qu’il y a de positif, de bon en nous, qui donne à notre vie une saveur de sainteté vraie. « J’aime voir la sainteté dans le patient peuple de Dieu,… dans cette constance à aller de l’avant chaque jour, la sainteté ‘‘de la porte d’à côté’’, de ceux qui vivent proches de nous et sont un reflet de la présence de Dieu, …» (pape François).

   Sachons reconnaître en nous cette simplicité du quotidien et nous en émerveiller. Ainsi préparés, nous sommes disponibles pour écouter LES BÉATITUDES.

   Jésus parle comme celui qui possède en lui la source. Vous ne pouvez pas empêcher une source de dire : ‘bois, voilà mon eau, plonge tes mains car je suis fraîche, regarde, car je suis belle et je suis la vie’.eau abbaye maumont

   Il est dans la nature d’une source de couler, de s’offrir et de donner son eau. De la même manière on ne peut pas empêcher le Christ de se présenter pour la première fois en public sans qu’il dise : ‘Je suis HEUREUX car je me donne’. La seule joie du Christ est le don de lui-même sans réserve pour l’humanité. Folie pour certains mais pleine réalisation du dessein de Dieu qui s’est fait homme pour que, par Jésus, l’homme devienne Dieu.

   LA SAINTETÉ, pour nous, est dans l’accueil de ces paroles capables de transfigurer notre regard sur nous, sur les autres, sur Dieu. Ainsi, Jésus devient le maître de notre joie. Recevons avec joie et comme un bel encouragement, la lecture que le pape François nous livre dans son Exhortation Apostolique « Gaudete et Exultate » :

  « Être pauvre de cœur, c’est cela la sainteté ! Réagir avec une humble douceur, c’est cela la sainteté ! Savoir pleurer avec les autres, c’est cela la sainteté ! Rechercher la justice avec faim et soif, c’est cela la sainteté ! Regarder et agir avec miséricorde, c’est cela la sainteté ! Garder le cœur pur de tout ce qui souille l’amour, c’est cela la sainteté ! Semer la paix autour de nous, c’est cela la sainteté ! Accepter chaque jour le chemin de l’Évangile même s’il nous crée des problèmes, c’est cela la sainteté ! »

   Un appel nous est adressé : recomposer sa vie à la lumière du Christ.

  Aujourd’hui, l’affectivité est souvent confondue avec la spiritualité. Si je sens, çà va, si je ne sens rien en moi, çà ne va pas! La foi n’est pas de l’ordre du ressenti, mais des gestes ou attitudes les plus simples qui soient et qui font naître la vraie joie, celle d’être seulement un semeur de vie autour de moi.

danse des arbres abbaye maumont

  Aimer selon les Béatitudes consiste, non pas à ressentir, mais à donner sa vie, comme la source évoquée plus haut.

 

  BELLE FÊTE à TOUS et TOUTES !

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.