• Bénédictins

    Les Bénédictins

    Saint Benoît fonda le premier monastère bénédictin au 6ème siècle au Mont Cassin en Italie. Aujourd'hui encore, les frères et sœurs vivent selon sa Règle. L'Abbaye doit être une école de charité d'où rayonne la paix.
    Les moines ne préfèreront rien à l'amour du Christ
    Règle de Saint Benoît

Abbaye de Maumont

Comment écouter, aujourd'hui, la Parole de Dieu qui dérange ?

amour vocation abbaye de maumont   23°dimanche T. O    C

   Lc.14, 25-33                         

  Jésus sait ce qu’il y a dans l’homme, mais « quel homme peut découvrir les intentions de Dieu » (Sg. 9,13) ?

  Avez-vous remarqué que Jésus est toujours très concret, ce qui lui permet de rejoindre tout le monde. Jamais, en effet, nous ne trouvons dans sa manière d’être ou de parler, un langage universitaire, réservé à une élite intellectuelle. Il ne serait alors venu que pour quelques uns et son message n’aurait que bien peu de portée.

  Dans la page d’Évangile que nous lisons aujourd’hui, deux verbes retiennent notre attention : « renoncer » et « s’asseoir ».

   Un troisième peut nous permettre de les unir et d’entrer dans ce que Jésus nous propose comme moyen de grandir en humanité et d’en maintenir l’équilibre que la vie trépidante rend si précaire parfois et qui engendre la violence : discerner. bec de perroquet abbaye maumont

  Des choix s’imposent pour que notre existence soit belle et réponde au don de la vie que nous avons reçu. Dieu aime le monde du XXI° siècle et jamais ne remettra en question sa création. Il l’a confiée à l’homme mais pas pour qu’il en dispose à son gré et la rende inhabitable.

 La liberté qu’il lui a donnée est fragile parce qu’elle ne dépend pas de sa volonté propre : je décide de tout selon mes intérêts. Agir ainsi, c’est choisir la mort et non la vie. Jésus est clair : le suivre, ou mener une vie vraiment humaine passe par des renoncements qui demandent de laisser et non d’abandonner, pour entrer dans un rapport nouveau qui me fait exister pleinement et donne aux autres le bonheur.

  Seul un choix libre et vrai fait naître le bonheur de vivre. Et cela devient contagieux !

  Un choix ne se fait pas « sur un coup de tête » ou « un coup de foudre ». Cela a toujours été vrai, mais dans une société marchande comme la nôtre, le bonheur de choisir la vie n’a pas de prix. Le renoncement dont parle Jésus à ses disciples de tous les temps et sous toutes les latitudes, n’est jamais un reniement, une fracture.

  Le renoncement est le lieu pour dire Dieu. Le lieu où Dieu a choisi de se dire. Se mettre à sa suite ne s’improvise pas. Il n’est pas le gourou qui piège en assurant qu’il a réponse à tout et vers lequel on court. Cela se saurait et nos églises seraient pleines !

   baskets abbaye de maumontJésus invite à faire une démarche progressive qui passe par l’écoute. Et pour cela, il convient de s’asseoir, qui est la posture biblique toujours mise en avant quand il est question du disciple.

 psaumes abbaye maumontLe disciple marche derrière Jésus, mais jamais sans avoir « commencé  par s’asseoir »

La foi chrétienne creuse un évidement. L’urgence de s’y livrer est là. Nous courrons bien loin, bien vite, trop tôt, trop tard.

  Repapillon vie abbaye maumontgardez le papillon.

  Aussi beau quand il vole que lorsqu’il se pose sur une fleur et replie tranquillement ses ailes, tourne doucement sur lui-même et repart. Il sait s’asseoir et profiter de sa pause.

  Un vrai discernement s’impose que nul ne peut faire à notre place.

  Et heureux sommes-nous si la Parole de Dieu nous dérange, nous déplace !

0
0
0
s2smodern

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d'un cookie qui nous aide à établir les statistiques de fréquentation de notre site.